1ère Newsletter 2018

Chers clients,

Avec cette 1ère Newsletter de l’année 2018, nous voudrions à nouveau vous informer de la situation actuelle sur le marché de l'argent-métal, ainsi que vous démontrer encore une fois simplement pourquoi, de notre point de vue, l'argent représente actuellement précisément une forme très intéressante et durable d’investissement.

Evolution du prix de l’argent jusqu’en 2018

Depuis le début de l’année 2018, l’once d’argent-métal (31,1 g pour une pureté de 999,9), mesurée en dollars américains, cote près de 2,5% en moins. En comparaison, le prix pour une once d’or est monté de près de 2% depuis le début de l’année. Ici, il est visible qu’actuellement le prix de l’argent-métal reste encore en retrait en comparaison avec le prix de l’or et qu’il a même davantage accru sa sous-évaluation par rapport à l’or.

À une époque où les actions cotent encore toujours proches de leurs derniers niveaux record, la question qui revient sans cesse chez beaucoup de personnes est : pourquoi devrait-on investir dans l’argent-métal, car l’évolution de son cours durant les dernières années par rapport à d’autres formes de placement est plutôt restée en retrait ?
Quels sont les aspects qui parlent maintenant en faveur de l’argent-métal, une forme d’investissement qui comme l’or, remonte presque jusqu'aux origines de l’humanité ?
De mémoire d’homme, l’argent-métal a été, à côté de l’or, le ‚véritable argent‘ pour l'achat quotidien d’objets, jusqu'à des terrains. L’argent pur était pesé pour payer des biens ou des services. En outre, la richesse d’une famille était aussi mesurée en argent-métal. D'Abraham, on disait, qu’il était riche en bétail, argent et or. Ainsi, Abraham a payé 400 shekel d’argent pour le tombeau de sa défunte épouse Sarah, ce qui correspondrait aujourd’hui à une valeur équivalente d’environ 200 onces d’argent-métal ou près de CHF 4'000. Vers l’an 3'000 avant J.-C., l’argent-métal était aussi prisé que l’or en Mésopotamie. Plus tard, au 16ème siècle avant J.-C., les premières monnaies d'argent frappées ont alors été mises en circulation. Le Mexique et la Chine ont introduit plus tard le système monétaire soutenu par l’argent-métal, de même, il a quasiment existé de facto un étalon d’argent-métal aux États-Unis jusqu’en l’an 1834 qui a ensuite été remplacé par l’étalon-or. Même si beaucoup de gens pensent aujourd'hui que tout est « neige d’hier », comme le propagent également joyeusement les médias, on se trompe énormément. Actuellement, de nombreuses banques centrales achètent successivement de l'or et de l'argent comme « l’or des petites gens » ce qui signifie qu’ils marchent main dans la main. Les banques centrales de Russie, de Chine et de Turquie achètent plus ou moins ouvertement de l’or, pendant que la plupart des banques centrales occidentales se contentent d’émettre des quantités croissantes de papier et de monnaie scripturale et portent ainsi lentement, mais sûrement, le coup fatal au système monétaire actuel.
L'argent-métal et l’or sont des biens rares et remplissent ainsi l'un des critères principaux pour l'argent réel, à savoir un instrument sûr de conservation de valeur, simultanément accepté à l’international. C’est ainsi que les vieux alchimistes se sont aussi tellement efforcés de trouver la pierre philosophale, plus précisément de produire artificiellement de l’argent et de l’or, qui ne peut être réussi que par une pénible, risquée et très coûteuse extraction d’argent et de strates de roches aurifères contenant de l’or. Parce que l’extraction, respectivement la production d’argent et d’or à travers une utilisation considérable de matériaux, de machines, d’énergie et de forces de travail humaine est caractéristique, ces métaux précieux sont d’excellents indicateurs de l’inflation, car leurs coûts d’extraction augmentent lorsque augmente beaucoup les coûts des divers facteurs pour l’extraction.

La somme des coûts pour ces facteurs d'utilisation peut être lue comme une moyenne des coûts de production par once d’argent. De nombreux producteurs d’argent arrivent à la mesure ainsi dénommée "All-In-Sustaining-Costs", qui signifie tous les coûts d’exploitation – qui se montent actuellement à environ 17 USD par once d’argent-métal – prix bien entendu valable pour de l’argent brut non transformé, qui devra encore être premièrement amené au degré de pureté de 999.9 dans une fonderie, avant même à ce que l’on puisse penser à l'estampage des monnaies, etc.

Comme je viens de l’exposer, voilà pourquoi l’argent-métal, comme l’or, est un bien rare, parce qu’il doit être extrait avec beaucoup d’effort, de risques, de frais, de temps, etc. En moyenne, de toutes les 1000 nouvelles découvertes de matière première émanant des prospecteurs ou des géologues, seul un gisement de ceux-ci est statistiquement vu „assez bon“ pour être développé comme gisement admissible. Alors qu’il y a encore une décennie on supposait que depuis sa découverte il faudrait entre sept et douze ans pour qu’il devienne une mine exploitable, aujourd'hui ce sont jusqu'à 20 ans qui passent entre la découverte du gisement jusqu'à sa mise en activité. En outre, ces gisements de minerai se trouvent souvent dans des régions où les risques politiques sont généralement difficiles à calculer.

Fait intéressant, l'argent-métal et l’or conservent leur pouvoir d'achat à travers les millénaires, pendant que les monnaies souffrent d’une consomption constante. Ainsi, le dollar US a perdu environ 95% de sa valeur depuis la fondation de la banque privée d'émission américaine-US Fed en 1913. Lorsque le dollar US était couvert par de l’or, jusqu’en 1971, la dépréciation était plutôt marginale. Elle s’est accélérée avec le découplage entre l’or (l’argent réel) et la monnaie-papier (faux argent = contrefaçon ?) qui a eu lieu en 1971. Depuis lors, la perte du pouvoir d’achat du dollar a été au total d’environ 80 ! Cela augure déjà très fortement de la crise monétaire attendue.
Et cette évolution continue à se maintenir, et ceci aussi longtemps que la valeur nulle n’a pas été totalement atteinte. En revanche, l'argent-métal et l’or gardent un pouvoir d'achat constant. Des études montrent que dans l’empire romain, 1 élégante tunique coûtait approximativement 1 once d’or. Aujourd'hui aussi, on reçoit pour l'équivalent d’1 once d'or un élégant complet sur mesure. Ceci vaut également pour une automobile : en 1908 on pouvait acquérir pour l'équivalent de 41 onces d'or une Ford T; aujourd'hui, on reçoit pour 41 onces d'or une BMW 3 GT. Cette liste pourrait être continuée à volonté.
Ce qui s’applique à l’or, s’applique bien évidemment aussi à l’argent-métal, et ce particulièrement au long de ce siècle. Les deux métaux précieux évoluent toujours tendanciellement main dans la main. Dans l’écorce terrestre, l’argent-métal, avec 60 jusqu’à 80 milligrammes par tonne se trouve environ 15 fois plus fréquemment que l’or avec environ 4 à 5 mg/t. La valeur entre l’argent-métal et l’or a aussi bougé pendant longtemps dans ce rapport. Aujourd'hui cependant, à une époque où la politique cherche à contrôler les marchés financiers – une prétention qui est vouée à l’échec et qui va échouer - le dénommé ratio or/argent connaît un rapport de valeur entre l’or et l’argent qui a augmenté à environ 80. Ceci a été atteint grâce à des volumes de négociation extrêmement élevés de papier-or et d’argent-métal sur les marchés à terme. A cet égard, il faut tenir compte que l’argent connaît une utilisation nettement plus élevée que l’or dans la production industrielle (environ 55 %) et est donc « consommé ». Exprimé en chiffres, cela signifie que la quantité d’argent-métal extraite dans le monde a une contre-valeur d’environ seulement 17 milliards USD, tandis que la quantité comparable d’or, car il est peu consommé, se monte à environ 7,6 trillions USD. Avec cette approche, en termes de valeur, le ratio or/argent est même de 447 alors qu’il devrait plutôt correspondre aux ressources historiques et géologiques de 15 !
Spécialement intéressant à présent : au cours des 20 dernières années, il n’y a eu un ratio or/argent si élevé à près de 80 que peu de fois : en 2003, en 2009, en 2016 et maintenant à nouveau en 2018. De 2003 à 2006 ce ratio est revenu à environ 45, puis de 2009 il s’est réduit à presque 30 en 2011. Rien que cela nous montre que si l'or devait avoir une cote constante dans les prochaines années, le prix de l'argent-métal pourrait approximativement doubler. Et on peut facilement calculer avec les cinq doigts ce qui se passerait si le prix de l’or continuait sa tendance à la hausse. Cela montre ici que l'avenir de l'argent-métal est vraiment „d’or“! C’est pour cela que de notre point de vue, il est bon de posséder de l'or, mais clairement encore mieux d'investir dans l'argent-métal.
Même si nous voyons s’éloigner l’horizon de la prochaine crise monétaire en raison de l’accumulation continue d’immenses montagnes de dettes mondiales, il nous apparaît que la possession d’argent-métal et tout particulièrement sous la forme de granulés d’argent-métal, comme cela peut être acquis avec notre produit S-Deposito dans le dépôt suisse franc de douane, est prometteuse. Même dans un cas extrême, un temps d'interdiction de posséder de l'or, comme cela a toujours été vu lors de crises monétaires aggravées, cette forme d’argent-métal pur ne devrait guère pouvoir être interdite, car elle est principalement affectée à un emploi industriel. Grande puissance asiatique dominante, la Chine aussi fait publiquement campagne pour l'investissement de ses citoyens dans l'argent ainsi que dans l’or, et serait ainsi un important pôle opposé à une interdiction occidentale.

Il se pourrait que le très fort intérêt des gens pour les Bitcoins et CO montre peut-être déjà l'existence précoce d'une crise monétaire imminente. Pendant qu’on fait de moins en moins confiance aux monnaies existantes, l’arrivée de cette forme électronique „d‘argent“ se trouve solidement dans le champ de vision des investisseurs comme des spéculateurs. Pourquoi ? L'une des raisons pourrait certainement être qu’en observant le monde entier, outre l’excès de la montagne de dettes, la confiance des citoyens dans le système monétaire s’érode de plus en plus. De notre point de vue, ce n’est qu’une question de temps jusqu'à ce que l'argent-métal et l’or soient à nouveau importants aux yeux des personnes, qui désireront recevoir de l’argent réel, ce qu'ils ont eu depuis pratiquement le début de l'humanité: Depuis toujours, l’argent-métal est apprécié pour sa sublime beauté, sa brillance et sa couleur, et en raison de sa coûteuse et difficile extraction, il est synonyme de prospérité et de puissance. La prospérité a été mesurée en argent et en or, on peut ainsi dire que l’argent-métal et l’or remplissent toutes les définitions de l’argent : Soit essentiellement une sauvegarde de valeur, respectivement un support de conservation de valeur ainsi qu’un moyen d’échange standard, un étalon de valeur et finalement une unité de compte.

Avec un prix actuel d’argent-métal, mesuré en argent brut au prix spot, respectivement au prix du marché actuel d’environ 16.50 USD / l’once (31.1 gr.), le prix de l’argent-métal devrait avoir trouvé un bon socle. De moyen jusqu’à long terme, celui-ci est fondé par les coûts d’extraction. Lorsqu’on regarde les bilans trimestriels des grands producteurs d’argent-métal, on peut constater que ces sociétés parviennent à un résultat presque équilibré avec un prix d’argent-métal au comptant d’environ 17 USD (cf. par exemple First Majestic Silver ou Endeavour Silver Corp.). En dessous de ce prix débutent les pertes et la production serait réduite. Dans ce cadre, il semble qu’un engagement dans l'argent à l’heure actuelle peut être un investissement, qui certes peut présenter des fluctuations élevées (+/- 30%), mais qui semble généralement posséder un excellent ratio chance/risque.

‚Got Gold‘ (anglais) plus précisément ‚avez-vous de l‘or‘ et en particulier de l’argent-métal ? Nous vous informons volontiers à propos de nos produits: 1- Onces sous la forme de médailles d’argent et de lingots: l’‚Aggée d’argent‘, ainsi que le ‚Bon berger‘. 2- Le lingot d’or d’une once ‚Aggée d‘or‘; 3- ainsi que le S-Deposito pour l‘acquisition de granulés d‘argent de grande pureté et son stockage dans un dépôt franc sous douane suisse, lorsqu’il s’agit de plus grandes parts de fortune qu’il faut en outre garder en sécurité. Nous vous donnons volontiers des informations via nos conseillers expérimentés.

Notre ambition

Les produits de notre société – l’argent et l’or – ont pour objectif de générer un véritable bien-être sur une base solide et durable. Cordialement, Votre équipe de BB WERTMETALL AG