Chers clients

Le prix de l’argent continue à se consolider, tandis que le prix de l’or cède légèrement et semble « reprendre son souffle » pour le prochain mouvement à la hausse. L’inflation est en hausse – les indicateurs avancés le montrent.

Augmentation modérée du prix de l’argent depuis le début de l’année, actuellement légère correction pour l’or

Depuis le début de l’année 2021, l’once d’argent (31,1 g avec une pureté de 999,9), mesurée en USD, a connu une hausse modérée d’un peu moins de 4 %, tandis que le prix de l’once d’or a chuté d’environ 4 % depuis le début de l’année. En comparaison, le platine cote fièrement 17,1 % de plus, tandis que le palladium a perdu environ 3 % depuis.

Immenses achats d’argent par les ETF d’argent

Ces dernières semaines, des achats massifs d’actifs en argent ont de nouveau eu lieu. Dans le plus grand ETF d’argent du monde, le SLV, c’est environ 110 millions d’onces d’argent qui ont été ajoutées entre le 28.01 et le 01.02.2021. Cette quantité correspond à environ 5,5 % du total des 2 milliards d’onces d’argent sous forme de lingots de 1 000 onces. Jamais auparavant dans l’histoire, l’argent ou toute autre matière première, n’a été acheté en si peu de temps sans que le prix ne réagisse.

Des hordes de petits investisseurs ont commencé à parcourir le territoire de chasse des fonds spéculatifs et des banques ; se ruant sur les sociétés par actions et les catégories d’actifs dans lesquelles les banques et/ou les fonds spéculatifs sont massivement engagés « short », c’est-à-dire là où les grands acteurs financiers parient sur une baisse des cours ou déplacent directement le marché dans cette direction afin de réaliser des profits. Le problème : Lorsque ces petits investisseurs forment les « hordes » ou groupes susmentionnés, ils peuvent très fortement perturber son évolution. Sa position courte dans le revendeur de jeu vidéo GameStop a infligé à Melvin Capital une perte de 2,75 milliards de dollars en raison d’attaques d’achat de petits investisseurs opérant via des applications de négoce telles que Robinhood ou WallStreetBets, suite desquelles Melvin Capital a dû acheter ses positions de vente dans GameStop à des cours d’actions exorbitants, respectivement faire des provisions.

Une situation similaire s’est produite lorsque les petits investisseurs se sont tournés vers l’argent et ont appelé à des achats d’argent physique à la fin du mois de janvier, lors duquel un très grand nombre d’entre eux ont suivi cette invitation, achetant ainsi en quelques jours une quantité record d’argent physique. Les principales banques de négoce de matières premières, à l’exception, fait intéressant, de JPMorgan Chase, n’ont pu empêcher une flambée massive des prix qu’en vendant des quantités considérables d’argent-papier. Toutefois : de telles actions sont extrêmement dangereuses, car le jour viendra où ces banques devront se ranger du côté des acheteurs pour se couvrir. Ensuite, il devrait se produire un fait semblable à ce qui s’est passé il y a quelques années avec le palladium, lorsque le prix a été manipulé pendant des années mais qu’il ne pouvait plus être maintenu et qu’il s’est alors multiplié.

Facebook, Twitter et consorts réagissent désormais de manière familière, et font taire les participants qui ne diffusent pas des informations qui leur plaisent. Ils ont ainsi fermé de nombreux comptes d’utilisateurs qui étaient actifs dans le domaine de ces petits investisseurs en actions. Avec quel objectif : protéger les élites de Wall Street, qui avec leurs pratiques financières engrangent souvent d’immenses bénéfices au dépens des petits investisseurs.

Toutefois, une chose s’est produite suite à l’action de petits investisseurs sur Internet : Les acteurs du marché du monde entier ont porté leur attention pour la première fois, ou de nouveau de manière accrue, sur l’argent physique en tant que réserve de valeur à fort potentiel. Simultanément, ils ont également révélé la situation insoutenable, de comment à travers d’immenses positions de ventes d’argent, le prix à la baisse est manipulé par une série de banques – mais : si à l’avenir l’argent continue à croître en raison de la rareté toujours plus grande due à l’augmentation de la demande, alors ces banques, si elles survivent vraiment à cela, deviendront des acheteurs d’argent physique, qui ne pourront acheter que tout l’argent selon leurs capacités.

Là, les investisseurs privés sont déjà bien éveillés : les établissements de frappe et de gravage tournent maintenant à nouveau à plein régime, respectivement à la limite de la capacité, afin de pouvoir répondre aux commandes de clients pour des pièces et des lingots d’argent.

L’endettement et les dépenses publiques continuent de croître de manière effrénée

La Réserve fédérale américaine FED continue à dépenser des sommes considérables d’argent « frais », pratiquement sans coûts, créé à partir de rien. On peut très bien le lire dans les actifs détenus par la banque centrale, qui ont une « valeur », si l’on peut encore le dire, de près de 7 600 000 000 000 USD (7,6 billions ou 7’600 milliards d’USD). Il est intéressant de noter qu’uniquement en 2020, il a été créé environ 40 % de l’argent que la FED a imprimé dans son histoire.

Au niveau mondial, la dette a augmenté d’environ 19,5 billions USD (19’500 milliards) en 2020, selon la formulation officielle : en raison de la pandémie.

En ce qui concerne la situation budgétaire des gouvernements, cela signifie que, sur une base globale, la dette publique s’élève maintenant en moyenne à environ 124% du PIB annuel, et elle atteint même 140% dans les pays industrialisés du groupe G-7. La discipline budgétaire n’a donc plus d’importance, pas plus que la protection de l’économie d’ailleurs. Dans ce contexte, comment la dette devrait-elle être un jour remboursée ?

Hausse des taux d’intérêt ?

En raison de récents taux d’intérêts très bas dans le monde entier, les chiffres croissants de la dette peuvent encore être digérés. Mais cela changerait si les taux d’intérêt commençaient à monter. Et ils devraient le faire. Et, fait intéressant, ils semblent même le faire maintenant !

Contre la volonté des banques centrales et des gouvernements du monde entier, les taux d’intérêt montent, par exemple les obligations d’État américaines à 10 ans, depuis la mi-2020. Entre-temps, une tendance de hausse stable a pris forme.

Source: CNBC Website


Il reste à voir si cette tendance va se renforcer. En tout cas, si c’était le cas, tout le monde devrait s’habiller chaudement. Une hausse des taux d’intérêt dans le contexte actuel d’endettement massif et insoutenable, qui va naturellement continuer à augmenter, serait la mort certaine du système financier déjà à terre et maintenu artificiellement en vie.

Ce qui est passionnant à cet égard : veut-on désormais provoquer l’effondrement du système financier ? La BCE a commencé à réduire ses achats d’obligations sur une base mensuelle de 20 milliards d’EUR dernièrement à 16,5 milliards d’EUR. Avec la hausse des taux d’intérêt, l’immense bulle sur les marchés des actions éclaterait alors également. Les cours, en particulier ceux des actions sur l’Internet, ont perdu tout lien avec la réalité et présentent donc un risque de cours considérable, comme le montre clairement le graphique ci-dessous.

Situation actuelle sur le marché de l’argent et de l’or – perspectives pour le futur

Voyez ci-dessous le graphique à long terme du prix pour l’argent. Alors que ce prix a atteint son dernier sommet d’environ 50 USD en août 2011, une correction massive a eu lieu avec une vaste phase de baisse jusqu’en juillet 2020 lorsqu’a débuté la percée de cette période baissière. Actuellement, le prix de l’argent se trouve dans une phase de correction, avec un cours dans une marge comprise entre 25 et 30 USD environ par once.

Source: Morris Hubbartt: Chief Market Analyst, Trading Risk Specialist. SFS Web Services

Dès que le prix de 30 USD l’once d’argent sera percé, le cours devrait s’approcher par étapes de l’ancien sommet de 2011, avec un prochain objectif de cours intermédiaire estimé dès 35 jusqu’à 37 USD l’once.

Concernant le prix de l’or, le cours à long terme semble également très positif, même si à court terme on doit compter plutôt avec quelques grandes baisses. Cependant, en principe le prix de l’or constitue une formation épaule-tête-épaule inversée qui, une fois formée, permet de calculer un nouvel objectif de cours qui, à long terme, pourrait se mouvoir dans une zone entre 3 000 et 3 200 USD l’once.

En conséquence, une telle hausse massive de l’or aurait naturellement aussi un effet positif considérable sur le prix de l’argent, le rapport or-argent devenant toujours de plus en plus faible selon nos prévisions.

Source: Mar 2, 2021, Stewart Thomson, Graceland Updates

« Got Gold ? » (anglais) ou avez-vous de l’or et surtout de l’argent ?

Nous avons le plaisir de vous informer sur nos produits : Médailles d’argent d’1 once : l’« Aggée d’argent ». La médaille d’or d’1 once et le lingot d’or d’1 once l’« Aggée d’or » ; ainsi que le S-Deposito pour l’achat et le stockage à faible coût de granules d’argent de haute pureté dans l’entrepôt franc de douane suisse, si des biens plus importants et plus sûrs sont concernés.

Nos conseillers expérimentés sont à votre disposition pour toutes informations souhaitées.

Traduction faite par Pierre Parvex | 11.03.2021

PDF Download

Cordiales salutations

Votre équipe de BB WERTMETALL AG

Risikohinweis und Haftung

Dieses redaktionelle Angebot dient ausschließlich zum Zweck der Information und sollte in keinem Fall allein als Entscheidungsgrundlage für jede Art von Finanztransaktionen wie den Kauf oder Verkauf von Edelmetallen herangezogen werden. Die Haftung für Vermögensschäden wird kategorisch ausgeschlossen. Alle Inhalte beruhen auf Informationen und Quellen, die Autor und Herausgeber für vertrauenswürdig und seriös erachten. Für die Richtigkeit der Inhalte kann trotzdem keine Haftung übernommen werden. Edelmetalle sind zum Teil erheblichen Schwankungen und Risiken unterworfen. Die Vermögensanteile einzelne Anlagen sollten immer nur so viel betragen, dass auch bei einem erheblichen Kursverlust das Gesamtdepot nur marginal an Wert verlieren kann.